Voyage tanzanie | Tanzanie, là où observer les oiseaux devient une activité
14941
post-template-default,single,single-post,postid-14941,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.3,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Tanzanie, là où observer les oiseaux devient une activité

Tanzanie

Le voyage en Tanzanie c’est l’occasion de vivre de multiples aventures différentes : parcourir les réserves naturelles les plus réputées d’Afrique comme la réserve du Serengeti, le Mont Kilimandjaro avec ses neiges éternelles, la réserve du fameux cratère Ngorongoro  et bien sûr découvrir les iles de rêve de l’archipel Zanzibar.

En Tanzanie,  la savane arborée du parc Serengeti abrite plusieurs espèces d’oiseaux : autruches, outardes de Kori, bateleurs des savanes, rapaces. On peut également y observer  le rollier à longs brins ainsi que les trois espèces endémiques de Tanzanie, comme l’inséparable de Fisher, le francolin à poitrine grise, le Tisserin à queue rousse. Le par du Tarangire abrite trois espèces endémiques de Tanzanie : l’Inséparable masqué, l’étourneau cendré, le Tisserin à queue rousse. On peut aussi  découvrir  l’autruche et l’outarde Kori. Dans le parc d’Arusha nombreuses espèces d’oiseaux vivent sur les lacs en particulier les flamands. L’avifaune  est très diversifiée dans cette zone selon les saisons : des populations d’oiseaux migrateurs venant d’Europe peuplent les lacs d’octobre à avril et le reste de l’année ce sont les espèces résidentes dont l’aigle martial. La visite de ces parcs sera également l’occasion d’un safari en Tanzanie pour découvrir gnous bleus, impalas, zèbres de Burchell, girafes massaï, gazelles… gambadant dans leur espace naturel et offrant un spectacle exceptionnel aux visiteurs. Après le voyage Tanzanie et ses réserves naturelles pourquoi ne pas finir le circuit sur une ile de rêve de l’archipel Zanzibar. Ces petites iles et ilots sont probablement  les endroits les plus préservés de l’Océan Indien. Stone town zanzibar  est réputée  pour son architecture unique aux influences africaines, arabes, européennes et indiennes ainsi que ses plages de sable blanc bordées de lagons turquoise. Zanzibar, c’est aussi une nature sauvage, une faune et une flore passionnante à découvrir au départ de Jambiani, un gros village au sud de l’île Zanzibar, loin du tourisme de masse. Plusieurs petites adresses paradisiaques loin des sentiers battus comme  La Cachette des Colobes, Coco Beach et Casa Del Mar, de petits guest-houses de charme, dans  un cadre sublime et paisible. On peut par exemple séjourner  trois ou quatre jours à Jambiani  pour y découvrir le coté « nature » de Zanzibar voire plus longtemps si vous cherchez à vous reposer au calme. Il faut cependant faire très attention aux  grandes amplitudes des marées dans le sud est de Zanzibar car elle rend  la baignade à marée basse impossible